Allo Contact !

+212 (0)6 61 90 89 40
Vous êtes ici : Accueil » Blog » Maladies dues aux tiques
boutique en-ligne pour chiens et chats à Agadir Maroc

"Maladies dues aux tiques"


Maladies dues aux tiques

Les tiques sont des parasites que l’on trouve dans certaines régions et à certaines périodes de l’année. Leur période d’activité maximale se situe au printemps et à l’automne.
Elles peuvent être responsables de maladies graves chez le chien et le chat, mais aussi chez l’homme. La prévention contre leurs piqûres est donc primordiale.

Tiques et maladies:
Les tiques peuvent provoquer des réactions locales au point de piqûre. Il peut s’agir de simples inflammations locales, mais aussi de réactions allergiques, voire de petits abcès. Plusieurs maladies peuvent être transmises par certaines tiques, dont la principale est incontestablement la piroplasmose : cette maladie est due à un parasite inoculé par la tique lors de son repas sanguin. L’évolution est mortelle si le chien n’est pas soigné rapidement.

Prévention Surveillance:
Vous devez surveiller régulièrement la peau de votre chien, notamment après les promenades en zones à risque (ex : après la chasse), afin de détecter la présence de tiques sur le corps de l’animal. Si la tique est déjà fixée, n’essayez jamais de la tirer directement ni de l’endorimir avec de l’ether (cela augmente le risque de transmission de bactéries). il est préférable de l’ôter grâce à des petits crochets spéciaux disponibles chez votre vétérinaire.

Les antiparasitaires externes:
Différents antiparasitaires externes permettent de prévenir les tiques.
Les colliers anti-tiques ont une efficacité moyenne à bonne selon les produits. Ils sont généralement de bons compléments à d’autres traitements antiparasitaires
Les antiparasitaires en solution externe à répandre sur le corps, en flacons pressurisés, en sprays ou en spot-on (solution liquide diffusant sur la peau à partir du point d’inoculation) sont très efficaces.
Leur durée d’efficacité (de quelques jours à quelques semaines) et leur résistance à l’eau sont variables. Votre vétérinaire vous conseillera efficacement selon le mode de vie de votre chien.

Le traitement préventif médical:
L’injection d’un piroplasmicide permet de protéger le chien pendant environ 1 mois. Elle est surtout utilisée sur les chiens très exposés : les chiens de chasse pendant la période d’activité des tiques.

La vaccination:
Uniquement indiquée contre la piroplasmose, elle est utile dans les régions très exposées. Elle peut être pratiquée dès l’âge de six mois par 2 injections à 3-4 semaines d’intervalle, avec un rappel annuel. Il est préférable d’effectuer ces injections en dehors des périodes d’activité des tiques, donc de préférence de fin juin à fin août et en décembre/janvier.
Cette vaccination est controversée car le vaccin possède une efficacité d’environ 70%, c’est à dire qu’un animal vacciné n’est pas à l’abri d’une éventuelle piroplasmose clinique, et que son coût est élevé. Néanmoins cette protection n’est pas négligeable et l’association « vaccination – antiparasitaire externe » présente le meilleur compromis contre la piroplasmose.

Conclusion:
Si votre chien a des tiques, il existe des moyens simples de les enlever. Il est nécessaire de prévenir leur réapparition, par une surveillance régulière, en appliquant des antiparasitaires externes, ou dans certains cas, en vaccinant votre animal.

Votre vétérinaire saura vous apporter le conseil personnalisé pour votre animal : n’hésitez pas à faire appel à nous !

Conseil de Wamiz : Comment bien enlever une tique à son chien ?

Discussion

Laisser un commentaire